Profitez de la livraison gratuite à partir de 50€ d'achat !

Bien choisir le type de lait pour son bébé

Publié par Sophie Bertin le

Bien choisir le type de lait pour son bébé

Savoir quel type de lait donner à son bébé peut être un choix délicat. En tant que parents, nous voulons toujours pour nos petits bouts de chou l'option la plus saine pour permettre une bonne croissance de bébé. Cependant, nous entendons beaucoup de choses sur ce que l'option la plus saine pourrait vraiment signifier. Les questions qui reviennent souvent sont les suivantes :

Les humains sont-ils censés boire le lait d'un autre animal ?

Avons-nous vraiment besoin de produits laitiers dans notre alimentation ?

Que faire si mon enfant a une allergie ou une intolérance au lait ?

Ces questions sont toutes valables et méritent d'être discutées. Bien que les réponses à certaines d'entre elles (comme "avons-nous vraiment besoin de produits laitiers dans notre alimentation") puissent être développées dans un autre article du blog, nous savons que, traditionnellement, le lait de vache est le choix le plus complet sur le plan nutritionnel. Cependant, pour de nombreux parents, la décision n'est pas toujours aussi simple que cela. De nombreuses familles souhaitent offrir à leur enfant une alternative au lait pour diverses raisons, notamment des allergies et des intolérances, parce qu'elles suivent un régime végétalien, ou tout simplement parce que leur bébé n'aime pas ça ! Dans ces cas-là, il devient absolument crucial pour votre petit d'avoir un lait de substitution de qualité. Voyons ensemble les différentes options de lait et leurs avantages.

Commençons par les principes de base. Les médecins recommandent de poursuivre l'allaitement maternel jusqu'à l'âge de 2 ans pour aider à couvrir les besoins en nutriments des tout-petits. Si vous avez décidé de poursuivre l'allaitement après 12 mois, c'est formidable ! Continuez comme ça et sachez qu'il n'est pas nécessaire d'introduire un autre type de lait si votre tout-petit tète environ 4 fois par jour. La quantité habituellement consommée en 4 tétées suffit à couvrir ses besoins en calcium et lui assure une alimentation adaptée. Si votre bébé tète moins de 4 fois par jour, il faut penser à ajouter un autre lait aux repas, pour lui apporter les nutriments supplémentaires ou de voir avec votre pédiatre le mieux pour votre petit chou.

LE LAIT DE VACHE - LE CHOIX TRADITIONNEL

À l'âge de 12 mois (et une fois que votre bébé a réussi à manger des aliments riches en fer au moins deux fois par jour et en supposant que vous l'avez sevré du lait maternel), vous pouvez introduire petit à petit du lait de vache entier (3,25 %) à votre bébé qui commence à grandir.

En effet, le lait de vache entier est un concentré nutritionnel qui contient des niveaux élevés de matières grasses, de protéines, de vitamine D, de calcium et de vitamine A. Le lait de vache a toujours été une option facilement disponible et économique, et permet aux bébés de recevoir tous les nutriments mentionnés ci-dessus en quantité suffisante tout au long de la journée. Les enfants jusqu'à l'âge de deux ans ont besoin d'une quantité élevée de matières grasses dans leur alimentation afin de maintenir une prise de poids saine et d'absorber les vitamines D et A dans le corps. C'est également un moyen simple et efficace d'apporter suffisamment de calcium pour favoriser la santé des dents et la croissance des os, ainsi que le contrôle des muscles.

Il n'est pas recommandé de donner du lait de vache à un bébé avant l'âge de 12 mois, car il s'agit d'une concentration très dense de protéines et de minéraux, qui peut être trop lourd pour votre bébé. Le système digestif de votre bébé ne peut pas non plus digérer correctement les protéines du lait de vache si tôt, et comme il ne contient pas assez de fer, une trop grande quantité de lait de vache peut également exposer votre bébé à un risque de carence en fer. Cependant, une fois que votre bébé a atteint l'âge d'un an, vous pouvez l'intégrer dans le cadre d'une alimentation équilibrée. Il est toujours bon de commencer à un rythme lent lors de l'introduction du lait de vache. Ainsi, vous permettrez à votre bébé de s'adapter à l'afflux de nutriments et de protéines provenant du lait de vache. Après l'âge de 2 ans, vous pouvez demander à votre pédiatre de proposer régulièrement du lait à faible teneur en matières grasses ou des substituts du lait, si c'est ce que vous buvez régulièrement à la maison.

Lait de vache - Lait maternel

 

Découvrez nos collections de "Tente de jeu et tipi enfant" ainsi que "Sac à langer bébé"

 

LAIT MATERNEL BIOLOGIQUE, OU NOURRI À L'HERBE

Il peut y avoir un débat sur la question de savoir s'il faut choisir un lait conventionnel, biologique ou nourri à l'herbe pour le bébé ou l'enfant. De manière générale, nous voulons éviter l'ajout d'antibiotiques ou d'hormones de croissance dans le lait et, heureusement, il y a des règles européennes strictes à ce sujet. Si une vache tombe malade et doit recevoir des antibiotiques, son lait est retiré du système d'approvisionnement pendant une période réglementée. Le terme "biologique" signifie que les vaches sont nourries avec des aliments biologiques (naturels) et qu'elles ont généralement un accès plus large aux pâturages extérieurs. Si la vache est malade, le lait qu'elle produit sous antibiotiques est exclu du système d'approvisionnement en lait.

En ce qui concerne les produits laitiers de vaches nourris à l'herbe, je les recommande si votre budget le permet et si vous y avez accès, car les vaches nourries à l'herbe ont un régime alimentaire de qualité supérieure qui produit une plus grande quantité de graisses saines pour le cerveau appelées CLA (acide linoléique conjugué) et sont également plus riches en acides gras oméga-3.

Si vous comparez les profils nutritionnels des substituts du lait les plus courants à ceux du lait de vache ordinaire, vous constaterez qu'il existe de nombreuses variations dans ce que chaque lait a à offrir. Voyons cela de plus près :

Lait maternel - Lait bébé


LAIT D’AMANDE

Le lait d'amande est l'un des substituts du lait les plus courants pour les bébés et les enfants qui ne peuvent pas consommer de lait de vache. C'est une option savoureuse qui s'intègre bien dans de nombreuses recettes et qui peut être consommée seule. Bien que le lait d'amande soit proche du lait de vache en termes de teneur en nutriments, il n'est pas encore assez proche pour répondre aux besoins d'un bébé ! La teneur en protéines du lait d'amande est nettement inférieure à celle d'une portion de lait de vache et la teneur en matières grasses n'est pas non plus suffisante pour favoriser l'absorption de la vitamine D ou fournir des calories. Avec le lait d'amande, on ne s'inquiète généralement pas des niveaux de calcium et de vitamine D, car la plupart des marques de qualité, enrichissent leurs produits de ces nutriments importants. En résumé, considérez le lait d'amande comme un supplément de calcium liquide ! Vous devrez vous assurer que vous offrez suffisamment de protéines et de graisses par le biais d'autres aliments dans votre régime alimentaire pour compenser ce qui n'est pas reçu par le lait.

LAIT DE NOIX DE CAJOU

La boisson à base de noix de cajou est dépourvue de nutriments importants tels que les protéines et les graisses. Cependant, comme nous l'avons mentionné plus haut, vous devez proposer un repas contenant un aliment riche en graisses pour que la vitamine D soit absorbée. Ainsi, comme le lait d'amande, considérez le lait de noix de cajou comme un complément de calcium liquide !

Lait d'amande - Lait de noix de cajou

 

LAIT À LA NOIX DE COCO

Notez que le lait de coco ne contient presque pas de protéines, mais que le calcium et la vitamine B12 sont comparables à ceux du lait de vache. Il y a très peu de vitamine D, mais elle peut être apportée par un supplément de vitamine D. Donc, au final, je dirais que la boisson à la noix de coco n'est pas vraiment assez proche du lait de vache pour recommander de l'utiliser régulièrement comme substitut.

LAIT DE CHANVRE

La boisson au chanvre semble plutôt bonne en ce qui concerne la quantité de graisses et de protéines qu'elle fournit. Elle est particulièrement unique en ce qu'elle contient une bonne source d'acides gras oméga-3, qui sont importants pour le développement du cerveau des jeunes bébés. Malheureusement, elle a aussi ses inconvénients, car elle est largement dépourvue de vitamine D, de calcium et de vitamine B12. Il est donc recommandé de fournir à votre enfant un supplément de vitamine D, ainsi qu'un supplément de calcium ou plusieurs aliments riches en calcium et en vitamine B12 plusieurs fois par jour.

LAIT DE SOJA

L'alternative la plus proche du lait de vache est bien sûr le lait de soja. Ce lait présente de nombreux avantages : une teneur élevée en protéines, une teneur modérée en matières grasses, une bonne quantité de vitamine D et de vitamine B12. Cependant, le principal problème avec le lait de soja est que celui-ci contient des phytoœstrogènes, qui imitent les œstrogènes dans le corps. Bien que les études ne soient pas entièrement concluantes quant à savoir si ces phytoœstrogènes affectent de manière significative ou non les niveaux d'hormones dans notre corps.. Le lait de soja peut certainement être utilisé en conjonction avec un autre type de lait si votre bébé ne tolère pas le lait de vache, mais pas comme boisson principale. Autre remarque rapide : souvent, si votre bébé est allergique aux protéines du lait de vache, il peut également présenter une forte réactivité croisée avec les protéines du lait de soja. Près de la moitié des enfants allergiques au lait de vache peuvent également être allergiques aux protéines de soja !

LE LAIT DE CHÈVRE

Le lait de chèvre est merveilleusement proche du profil nutritionnel du lait de vache. Toutefois, si la raison pour laquelle vous ne donnez pas de lait de vache à votre enfant est que vous souhaitez éviter les produits d'origine animale, cela ne résout évidemment pas le problème. En outre, faites attention si votre enfant a une allergie ou une intolérance au lait de vache. Même si la vache et la chèvre sont des animaux différents, il y a de fortes chances que l'organisme confonde les deux structures protéiques et, par conséquent, environ 90 % des personnes allergiques au lait de vache ne peuvent pas non plus boire de lait de chèvre. Sinon, c'est définitivement la voie à suivre pour une alternative au lait qui est une substitution facile !

LAIT DE RIZ

La boisson de riz a des niveaux de protéines essentiellement inexistants. En outre, le riz est connu pour contenir des niveaux élevés d'arsenic inorganique, qui figure sur la liste des 10 produits chimiques les plus préoccupants de l'organisation mondiale de la santé. Pour cette seule raison, l'utilisation d'une céréale de riz pour votre bébé sur une base quotidienne, n’est pas recommandée et en raison du manque de nutriments qu'elle contient, elle ne devrait pas non plus être utilisée comme source principale de nutrition buvable.


LAIT D'AVOINE

La boisson à l'avoine contient un peu de graisse et de protéines et une bonne quantité de vitamine B12. Cependant, elle ne contient PAS suffisamment de la plupart des nutriments importants nécessaires à une bonne croissance et à un bon développement. Vous devrez donner à votre enfant un supplément de vitamine D pour compenser l'insuffisance de la boisson à l'avoine, ainsi qu'un supplément de calcium ou plusieurs aliments riches en calcium.

LE LAIT RIPPLE OU LAIT DE POIS

Il existe un lait de substitution qui égale ou surpasse les avantages nutritionnels du lait de vache : Le lait Ripple. Le Ripple est un lait 100% végétal, dérivé de protéines de pois. Il est pauvre en sucre, riche en protéines et contient plus de calcium que le lait de vache. Ce lait et vivement recommandé si vous choisissez une alternative au lait de vache, mais attention vérifiez bien qu’il est fortifié en vitamine D et en calcium. Cependant, il s'agit tout de même d'un excellent produit à faible teneur en sucre et d'une bonne source de protéines et de matières grasses, alors tant que vous ajoutez de la vitamine D à l'alimentation de votre bébé et que vous mettez l'accent sur le calcium par d'autres moyens, il peut être très efficace !

Lait maternel - Lait en poudre bébé

Alors, comment bien choisir ?

Si vous choisissez un lait de substitution pour votre bébé, il est préférable de vous demander si vous pouvez compenser les nutriments manquants par l'alimentation. Considérez les points suivants :

Mon bébé est-il un bon mangeur ? Est-il très difficile ? A-t-il besoin de calories supplémentaires grâce aux matières grasses du lait ?

Puis-je proposer régulièrement des aliments complémentaires contenant les nutriments manquants ?

Qu'est-ce qui est réaliste compte tenu du mode de vie de ma famille ?

 

Certains parents peuvent avoir plus de facilité à choisir un substitut qui ne contient pas autant de protéines, de matières grasses ou de vitamine D que le lait de vache, par exemple, puisque ces éléments se trouvent généralement dans d'autres aliments comme les fromages et les yaourts riches en matières grasses, la viande, les poissons gras et/ou les protéines végétariennes. En proposant quotidiennement ces options à votre enfant, vous l'aiderez à obtenir les niveaux de nutriments nécessaires à sa croissance et à son développement. Cependant, c'est souvent plus facile à dire qu'à faire ! Il peut être difficile de s'assurer que vous donnez à votre enfant suffisamment de ces aliments (et qu'il les mangera) ... et ce ne sont pas des nutriments dont vous voulez vous passer ! Je vous conseille donc d'être très prudent lorsque vous choisissez ces options pour votre enfant s'il ne boit pas de lait de vache.
Les suppléments peuvent être utilisés pour aider dans ces situations où l'alimentation n'est pas une option.

Si vous n'êtes pas sûre d'être capable d'accomplir cette tâche avec succès et de manière cohérente, il est plus simple et plus sur de donner à votre bébé du lait maternisé ou du lait maternel jusqu'à l'âge de deux ans. S'il reçoit déjà du lait maternisé, il le tolère probablement bien et reçoit la quantité appropriée de nutriments dont il a besoin. Ensuite, à l'âge de deux ans, lorsque la situation est moins critique, vous pouvez faire passer votre enfant au lait de substitution de votre choix, en gardant à l'esprit l'importance de continuer à veiller à ce que votre enfant reçoive une quantité adéquate de ces nutriments par le biais de l'alimentation. Rappelons que l'allaitement maternel moins de 4 fois par jour peut nécessiter une supplémentation en calcium.

 

Vous avez aimé cet article, découvrez également nos articles sur: "Comment avoir un lait de meilleur qualité" ainsi que " Développement et croissance de votre bébé

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Service client

Notre équipe est disponible
du lundi au samedi, de 8h à 20h

PAIEMENTS SÉCURISÉS

Notre gestion des paiements
en ligne est 100% sécurisée et cryptée par SSL

LIVRAISON INTERNATIONALE

Nous livrons dans le monde
entier en 7 à 12 jours

satisfait ou remboursé

Nous offrons une garantie de remboursement pendant 14 jours après réception de l'article !